Sel et hypertension : un lien indéniable

Il y a débat autour de l’effet du sel sur l’hypertension. Tous les scientifiques, d’après doctissimo, ne seraient pas d’accord sur l’impact que le sel peut avoir sur la survenue de l’hypertension.

Des certitudes inquiétantes

Mais selon le site la recherche.fr, il n’y a plus à hésiter. « Un faisceau d’arguments convaincants milite désormais pour le « oui ». Un régime trop riche en sodium et trop pauvre en potassium nous expose au développement de l’hypertension et donc aux maladies cardio-vasculaires. » Le sel a un impact évident sur l’hypertension et pas un impact positif hélas.

Le problème est dans l’excès une fois encore. Notre organisme a besoin de sel, mais pas de trop de sel.

L’industrie alimentaire n’aide pas

Dans ce cas également, on note que consommer trop de produits émanant de l’industrie alimentaire porte préjudice à notre santé en raison d’une dose trop importante de sel. C’est assez frappant quand on n’est pas habitué à manger salé. Dès qu’on consomme un plat tout fait, mais aussi du chocolat, des gâteaux ou autre, on est frappé par le côté trop salé des produits. Malheureusement, comme le sucre, nous sommes assez habitués à manger trop salé, du coup, on ne s’en rend même plus compte. C’est encore plus vrai chez les fumeurs qui préfèrent le salé voire le très salé.

L’hypertension est à surveiller

Mal connue, l’hypertension est à surveiller car elle est bien trop souvent un indice concernant le risque de survenue d’un AVC ou d’une maladie cardiovasculaire. Toutefois, Wikipédia tempère « Si l’hypertension artérielle n’est pas maîtrisée par un traitement, des complications peuvent survenir. Il est important de préciser que l’hypertension elle-même n’est pas une maladie : elle n’est qu’un facteur favorisant. En d’autres termes, son existence n’est ni nécessaire ni suffisante pour voir les maladies se développer chez l’individu. À l’échelle d’une population, l’hypertension est un enjeu de santé publique majeur. À l’échelle d’un individu, elle n’a qu’une valeur prédictive assez faible sur le développement de problèmes vasculaires.« 

A noter néanmoins, que hypertension mise à part, le trop de sel s’attaque également aux tissus internes en leur faisant perdre leur élasticité naturelle.

Toutefois, il ne s’agit pas d’éradiquer complètement le sel de notre alimentation. En effet, « en mars 2003, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) conclue que la quantité de sel absorbée doit être inférieure à 5 grammes par jour« . Il aide à maintenir une tension artérielle correcte, à condition de ne pas en abuser. Une fois encore, nous voyons à l’oeuvre la finesse de l’équilibre de notre santé : la modération.

Publié dans Conseils et psychologie : manger mieux simplement
6 commentaires sur “Sel et hypertension : un lien indéniable
  1. C’est vrai que même les médecins disent que le sel favorise l’hypertension. Mon grand-père souffre du même problème !!

  2. Olivier dit :

    Bonjour, consommer trop de sel est devenue en effet un des problèmes majeur de notre époque. Faut dire qu’avec les produits sous vide qui en contiennent de plus en plus, il devient de plus en plus difficile d’y échapper.

  3. tania dit :

    les médecins s’accordent pour le dire ayant une tendence à l’hypotension et un taux élever en potassium et un taux de sodium juste au seuil de carences le médecin m’as conseiller de manger plus de sel! Si l’excès est néfaste le déficit l’est tout autant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv