Régimes : qu’en penser ?

Le 2 mai dernier, il y a eu un chat autour des régimes avec deux médecins nutritionnistes et une psychologue diététicienne.

On y trouve beaucoup d’informations autour des régimes qui sont plutôt intéressantes.

J’ai été un peu surprise, pour ma part, par la qualification psychologue-diététicienne ! Un peu n’importe quoi à mon sens. Les deux métiers n’ont vraiment rien à voir ! Avec une telle appellation, je pense qu’il faut surtout comprendre qu’elle est diététicienne d’abord, car le psychologue n’a pas à se spécialiser sur un domaine d’action hors psychologie puisque son domaine d’action, c’est l’humain ! Etrange !

Enfin, ce chat est en tous cas très intéressant ! Je vous le recommande !

Publié dans Sélection de sites internet et livres
10 commentaires sur “Régimes : qu’en penser ?
  1. Margot dit :

    Je pense qu’il n’y a pas de régime type ! A chacun de se concocter le sien…
    Je mesure 1m65, il y a 6 mois je pesais encore 58 kg et là je suis à 52kg. Poid que je stabilise maintenant.
    Mon astuce : sport 3 ou 4 fois par semaine.
    J’ai supprimé les biscuits apéritif et l’alcool.
    Je n’ai pas changé mon alimentation qui était déjà plutot équilibrée.

    Le tout c’est de ne pas être pressé ! je pense 6 mois = – 6 kg

  2. Emilie dit :

    Eh bé, moi qui était fière de mes 68kg pour 1m65, après avoir plafonné à 77kg après mes grossesses ! En fait je vise 62-63kg qui était mon poids de forme à 20 ans, comme quoi on est toutes bien différentes !! ^^

  3. DELHOUME dit :

    moi,j’ai un souci depuis ma ménopause je pèse 56kg pour 144cm
    j’ai été soignée pour une grave dépression et je n’arrive pas à perdre mes 5kg j’ai beau faire attention à mon alimenration, ne pas grignoter
    entre les repas,je fais 1H30 de marche pratiquement tous les 2jours,un peu d’exercices,je suis assez stressée c’est vrai,j’ai été suivit pour ma perte de poids mais rien n’y fait,je n’en perd pas!que dois je faire?merci de m’aider!

    • Olavia dit :

      Oui la ménopause change la donne, en raison de l’activité des hormones j’imagine. As-tu tenté une diététicienne ? Normalement, elles parviennent à trouver le bon équilibre. Ou alors un médecin nutritionniste, mais attention aux régimes stricts.. Ce n’est pas le but.

  4. Loula dit :

    Je trouve ça un peu facile de t’attaquer au titre de psychologue-diététicien de cette manière. Dans un régime alimentaire, il est évident que la place de la nourriture et donc du diététicien est essentielle, mais ne pas oublier qu’un régime alimentaire tient également beaucoup sur le moral, sur la force et la volonté de ton psychique de ne pas craqué et d’y croire.
    Avoir un soutien dans ces moments est donc primordial, faire intervenir un psychologue est donc loin d’être incongru.

    • Olavia dit :

      Oh je suis bien d’accord avec toi sur le fait qu’un psychologue peut s’avérer judicieux quand il s’agit de souci nutritionnel mais pour la partie psy uniquement. J’ai du mal à faire le lien entre un diététicien et un psychologue dans une seule personne moi… Ou elle est diététicienne ou elle est psychologue, ce qui n’est carrément pas la même chose !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv