Pas de cadeau hypercalorique à San Francisco

La ville de San Francisco, suivant l’exemple du Comté de Santa Clara en Californie, vient de voter l’interdiction de joindre un jouet à des repas enfants présentant plus de 600 calories et/ou plus 640 mg de sodium et/ou plus de 35% de calories lipidiques !

Excellent, non ? Pour prétendre fournir un jouet avec un menu enfant, il faut s’en tenir à des règles strictes de diététique. Le repas ne doit non seulement pas être calorique mais il doit également fournir des légumes et des fruits.

Du coup, le jouet, à San Francisco ou à Santa-Clara, devient le garant d’un bon repas ! D’une pierre, deux coups ! Bien vu, non ?

Publié dans L'actualité nutrition-santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv