Obésité : la responsabilité, pas la culpabilité

Je lisais cet article de passeportsante.net sur la façon dont les gens perçoivent l’obésité.

La phrase qui me frappe le plus est l’impact de l’idée que l’obésité puisse être génétique et que si on a le gène, alors on ne peut rien faire pour échapper à son destin et si on ne l’a pas alors, il n’y a pas à se soucier de devenir obèse. Bref, tout cela ne semble pas dépendre de soi.

C’est curieux à quel point les gens  ne semblent vraiment pas se rendre compte que ce sont leurs habitudes alimentaires le problème, concrètement.

Sans doute en raison de la culpabilité que cela génère au final. Et je trouve cela dommage. Etre responsable de ses actes est aussi un formidable moyen de changer la donne, non ?

Publié dans Conseils et psychologie : manger mieux simplement
8 commentaires sur “Obésité : la responsabilité, pas la culpabilité
  1. Vous avez parfaitement raison.
    Merci
    Pierre & Pierrette Trudel
    Thee Quest

  2. tania dit :

    Je suis tout a fait d’accord est combien même si certaines obèsités sont génétique ce n’est pas une raison pour ne pas prendre les choses en main il n’y a pas de fatalité et arretons de nous retancher derrière la génétique pour ne pas assumer pleinement nos actes et nos erreurs!!!

    • Olavia dit :

      Exactement ! De plus, je considère qu’il n’est pas judicieux de retirer à chacun sa possibilité de résoudre ses problèmes. A partir du moment où on t’explique que ce n’est pas ton comportement le souci mais le destin, t’es foutu !

  3. L. dit :

    Dire que c’est la faute aux gênes est une aberrations. Oui, certains sont moins chanceux que d’autres et prennent plus facilement du poids mais il existe une règle universelle : manger équilibré + activité physique à côté = poids équilibré, et cela, quel que soit l’individu et le gêne.

    Un médecin m’a d’ailleurs dit un jour (je suis un ancien obèse), vous pouvez vous complaire et vous dire que c’est génétique et donc une maladie, ou vous bouger et perdre votre poids car c’est faisable.

  4. Marie dit :

    Ah je viens de tomber sur ce blog et merci pour les articles sensés!!
    Et j’ajouterais à celui-ci: puisque l’obésité n’est qu’en partie génétique, est-ce que les parents obèses pourraient arrêter de s’acharner à faire grossir les enfants?
    Pour avoir travaillé dans un fast-food on voit des choses assez révoltantes…

    • Olavia dit :

      Ma foi, je crois qu’on réplique, sans y penser, l’éducation qu’on a reçu… il faut être conscient de son propre « dysfonctionnement » pour ne pas le passer à ses enfants 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv