Maigrir, maigrir, maigrir !

L’été n’est plus très loin, le temps nous est compté ! Il faut de nouveau prendre le contrôle de nos pulsions alimentaires et redonner de la fermeté à nos rondeurs ! Alors que faire ? Que choisir entre le régime de l’un ou de l’autre, l’un comme l’autre peu conseillé pour notre santé mais si efficace en quelques semaines sur nos kilos ?

Savoir ce que l’on mange

C’est le premier point à retenir. Nul besoin de se gaver de protéines ou de faire l’impasse sur le vin. Il faut, avant tout, avoir une idée précise des quantités que l’on ingurgite tous les jours et également de la qualité de ce que nous mangeons. Première mission, écrire pendant trois jours tout ce que l’on mange. Cela donne une idée des dérives très rapidement !

Une visite chez un(e) diététicien(ne)

Toujours bon à faire. Il ou elle définit les quantités dont nous avons besoin pour donner à notre corps le nécessaire mais sans les excès. Allez-y avec la liste de ce que vous avez mangé (et trichez pas hein !), le spécialiste pourra ainsi mieux vous aider. Les diététiciens sont mieux que les nutritionnistes. En tous cas, c’est mon avis. Les nutritionnistes sont des médecins qui n’ont pas reçu une formation aussi pointue en  nutrition que les diététiciens. Ces derniers sont largement plus qualifiés, notamment s’agissant de régimes.

Les quantités : le nerf de la guerre !

Oui c’est souvent plutôt là que le bât blesse. Nous mangeons beaucoup trop. Pas forcément mal, mais trop. Il est important de connaître les quantités que nous sommes censés manger par repas. Croyez-moi, vous allez être étonnés !! On mange parfois jusqu’à trois fois les doses nécessaires, d’où le surpoids. Réduire les quantités est peu difficile dans l’ensemble, moins qu’on le pense en tous cas. Le diététicien nous y aide bien en nous apprenant à manger des repas équilibrés, incluant les féculents, pour ne pas avoir fin entre les repas.

Repérer son état mental en cas de fringale

De mon point de vue, deux états majeurs me jettent sur le chocolat comme si j’allais mourir si je n’en mangeais pas dans l’instant : la fatigue et la baisse de moral. Souvent la première entraînant l’autre d’ailleurs ! Alors soyez attentif à vous. Prenez le temps de saisir ce que vous ressentez quand tout à coup le chocolat s’impose hors des repas. Et puis surtout, dormez ! Hyper important ça. Il faut lâcher la télé avant 22h30 et fermer les yeux dès 22h30 ! Quand on dort bien, on mange moins.

Côté moral, s’il est en berne, que cela dure et que vous n’en voyez pas la fin, n’hésitez pas à consulter un psychologue. Parler aide énormément à aller mieux. Cela paraît sans doute insignifiant pour vous mais c’est immense le bien-être que cela peut apporter.

Faites du sport

Même du discret, comme marcher une demi-heure par jour. Le sport c’est excellent pour le moral, pour le sommeil aussi et pour éliminer la graisse… d’une pierre trois coups ! Faire du sport, c’est une hygiène de vie qui va bien au-delà de ce que l’on pense. Cela permet d’avoir le sentiment de reprendre le contrôle de sa vie, cela relève l’estime qu’on peut avoir de soi et peut même dans certains cas donner du sens à sa vie. Bref, ça vaut le coup, même si démarrer, c’est dur :(. D’ailleurs, je n’ai toujours pas démarré… alors que je sais que j’adore cela. Le vélo notamment ou la marche ou encore la natation.

Allez faire un tour sur la plage

Juste pour vous remonter le moral. Nous avons tous des kilos en trop sur la plage. Dès les premiers jours, je me détends. Suis pas la pire..

Mais bon, comparaison mise à part, j’aimerais bien faire disparaître ces quelques kilos du quotidien. Pas vous ?

Publié dans Conseils et psychologie : manger mieux simplement
30 commentaires sur “Maigrir, maigrir, maigrir !
  1. Lut dit :

    Oh que oui j aimerais faire fondre les kg en trop mais c est le combat de toute ma vie et à la longue y en marre combien la société veut faire croire qu il n y aurait que lea gens minces qui soient biens !!

    Et si demain on meurt … Pourquoi passer sa vie à se priver .. Manger sainement,… Cela me semble la meilleure solution même au prix de ne jamais arriver à ressembler à ces mannequins dans les revues, très souvent (ou toujours) photoshopées !

  2. Dominique dit :

    Bonjour Olavia,

    Je suis entièrement d’accord, nous avons souvent l’habitude de consommer des portions de nourriture beaucoup trop importante.

    Une méthode simple pour réduire les quantités, c’ est de faire le service à l’assiette, je laisse le plat en cuisine, je sers une assiette remplit sans exagération pour tout le monde et je ne me ressers pas.

    Cela m’a obligé également à manger beaucoup plus lentement, et ainsi je sors de table sans avoir faim.

    A bientôt
    Dernier article de Dominique : Perdre 10 kilos en 3 mois : Plus qu’un kilos à perdre

  3. Fanny dit :

    Merci pour cet article. Trop de personnes se lancent à corps perdu dans un régime strict juste avant l’été et reprennent tous les kilos perdus dès l’automne venu.
    Il faut reprendre une bonne hygiène de vie de manière correcte et non à la va vite. Sport, équilibre alimentaire et bien-être sont les trois clefs pour être en forme. A appliquer tout l’année bien sûr!
    Dernier article de Fanny : 4 choses à faire avant de vous remettre au sport

  4. Pour moi, point de régime.
    Une thérapie.
    Je fais partie des gens qui mangent parce qu’ils vont mal… qui mangent pour meubler tous leurs états émotionnels, qui procrastinent sans arrêt (y compris quand il s’agit de se mettre au sport), qui savent qu’ils mangent trop, mal, n’importe quoi, n’importe quand, mais…
    Mais je fais partie de ces gens qui ont l’honnêteté de reconnaître que ce n’est pas tant avec la bouffe (ou leur corps) qu’ils ont un problème, mais avec eux même.

    J’aime ton billet (comme toujours!)… mais fallait-il vraiment qu’il tombe le jour où je me suis rendue compte que mon IMC dépassait désormais les 25?
    😉

  5. S-Elyvane dit :

    Pour les quantités, il y a une petite chose à savoir : les légumes permettent d’apporter du volume (et bien d’autres) sans apporter beaucoup d’énergie. Et surtout il faut les « cuisiner bon » ! pas forcément tout sec à la vapeur… (rien que dire ça, ça ne donne pas envie)

    Et si le diététicien est dans une perspective de prise d’autonomie de la personne, il lui apprend l’équilibre alimentaire (fréquence, quantité, qualité..), entre autres, avec une manière bien menée, c’est très intéressant !

  6. tania dit :

    merci pour tout ces bons conseils i est vrai que l’on a tendence à ce lancer dans des régimes draconiens quitte à mettre notre santé en péril et qui ne fonctionne absolument pas! je pense qu’avant d’entamer un régime il est primordial de rencontrer une diététienne pour obtenir le meilleur plan alimentaire qui nous correspond!

  7. La vie est plutôt marrant, il y a ceux qui veulent gagner du poids et ceux qui veulent en perdre! 😉

  8. Hélène dit :

    Tres intéressant votre blog, la simplicité et la beauté nous aide à reprendre la ligne, mais aussi le lacher prise, la meditation… un ensemble. merci à vous pour tous ses articles. sourires

    • Olavia dit :

      Sourire à vous aussi 🙂

    • Lili dit :

      Oui la beauté et un lieu de vie zen ça peut peut-être aider à respecter plus son corps et à avoir réellement envie de l’embellir, qui sait ? un petit bouquet de fleurs, un petit bijou, parce qu’on le vaut bien !…des dérivatifs qui peuvent être utiles pour se voir autrement et penser moins à la bouffe !

      • Olavia dit :

        Ma foi tout ce qui permet de se reconnaître comme un petit miracle en soi (parce que quand même c’est ce que nous sommes ! Des êtres humains sur une planète bleue dans un univers plus que mystérieux…) me paraît intéressant…

  9. Lili dit :

    Oui, je crois que c’est la régularité plus que l’intensité ou le nombre d’heures qui compte, non ?
    Il faut une demi-heure pour que le corps libère les endorphines et 3/4 d’heure pour que le corps puise dans les graisses. L’effet « dégonflette » ne se voit pas tout de suite car le corps tend à remplacer les adipocites par de l’eau dans un premier temps (parole de mon médecin), donc pas de perte visible sur la balance et sur la morphologie avant 2-3 mois…
    Un peu de sport régulièrement sur la durée + une alimentation diététique = perte de poids assurée non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv