Le régime rêvé pour certains !

Le régime rêvé pour certains !

Excellent article du figaro, sur le cas de ce professeur américain de diététique qui a suivi un régime en sucreries et graisses et qui a perdu 12 kg tout en améliorant son taux de cholestérol ! Le monde à l’envers :D.

Il paraît qu’il a même un profil Facebook !

Je trouve cela assez amusant et ironique de découvrir qu’en se nourrissant exclusivement de « mauvaises » choses on puisse obtenir un résultat satisfaisant tant d’un point de vue du poids que de la santé ! Hallucinant, non ?

Ceci-dit, je me garderais bien d’essayer… et vous ?

Euh.. oui, je sais, je suis vache avec cette photo, car elle donne franchement envie 😀

6 Comments on “Le régime rêvé pour certains !

  1. Cela ne m’étonne pas car lors d’un régime (je consomme habituellement beaucoup de chocolat, chips, gâteaux, beurre, confiture, frites…) j’ai juste réduis le nombre de calories sans changer la nature de mes aliments et je suis arrivée au même résultat… sauf que j’ai développé une anorexie mentale grâve et que j’ai aujourd’hui un IMC de 15.

    Je remonte la pente petit à petit et c’est difficile. Je déconseille ce régime car même s’il est très efficace il y a un gros défaut. Quand arrive le moment de s’arrêter on a 3 choix :
    – manger équilibré pour garder la ligne : mais quand on est habitué à manger des frites chaque jour pas facile de changer.
    – recommencer comme avant et reprendre les kilos perdus.
    – continuer le régime et devenir de plus en plus maigre.

    • Eh ben ! Effectivement, duraille d’en sortir. Peut-être en s’accrochant au fait de manger équilibré ? Passer le premier mois de sevrage, on doit pouvoir s’y faire, non ? Courage Cocon. Savez-vous pourquoi vous avez développé une anorexie mentale ? Pas anodin !

      • A cause de quelques complexes pourtant j’étais dans la moyenne.
        Et aussi ne dépression… du coup je n’ai pensé qu’à mon poid et mon « petit ventre ».

        Je me remet à manger équilibré mais toujours en petite quantité, la simple idée de grossir m’empêche de manger plus. Je suis trop abituée à compter les calories, maintenant je n’arrive pas à m’arrêter.

        • Physique mis à part, peut-être exprimez-vous quelque-chose d’autre à travers ce besoin de contrôler vos calories ? A creuser, je dirais. Ma psy m’a fait voir pas mal de côtés cachés derrière l’abus ou le refus de nourriture. Hyper intéressant. Bon courage en tous cas 🙂

Répondre à Olavia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.