Le régime n’assure pas le changement

Mais, plus exactement, c’est le changement qui assure le régime. A lire, ce très bel article du Figaro, qui décrit à quel point prendre du poids n’a rien d’anodin. On ne mange pas trop par hasard, on ne devient pas gros par hasard. Tout cela a du sens.

Et lorsqu’on veut maigrir, il faut éviter de penser que c’est une fois maigre que tous nos soucis s’envoleront. Parce-que nos soucis, on les a transférés sur notre poids et donc pour venir à bout de ce dernier, il faut en passer par une remise en question importante. Se questionner pour savoir quand et comment on s’est mis à grossir faute de pouvoir dire pourquoi. Parce que le pourquoi est insu. Il est inconscient.

Peut-être que le but de la prise de poids est d’effacer les autres problèmes ? Parfois, ce peut être le cas.

Perdre durablement, voire définitivement, le trop plein de nos kilos est un travail de longue haleine et puridisciplinaire voire essentiellement psychologique. Car trop manger n’a souvent rien à voir avec la nourriture. Plus souvent à voir avec l’affectif à dire vrai. C’est aussi la raison pour laquelle, les raccourcis ne sont pas toujours efficaces.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Conseils et psychologie : manger mieux simplement
2 commentaires sur “Le régime n’assure pas le changement
  1. Samuel dit :

    J’en pense qu’il faut également maintenir une activité physique sur le long terme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv