La malbouffe aurait aussi un effet sur le QI

C’est ce que démontre une enquête qui a porté sur 14 000 enfants britanniques et qui a tenu compte, avant de ne se focaliser que sur la nourriture, de l’environnement intellectuel auquel l’enfant était soumis.Selon les résultats de cette enquête, les enfants, nourris dès le plus jeune âge avec de la nourriture industrielle, auraient un QI de 5 points inférieur à ceux ayant bénéficié d’une alimentation saine. La cause énoncée serait que durant les trois premières années de notre vie, notre cerveau ne cesse de se développer et que selon l’alimentation reçue, il se développerait plus ou moins bien…

J’ai pas mal de mal à croire à cette enquête moi. On sait depuis bien longtemps que ce sont les facteurs génétiques et environnementaux qui sont liés au niveau d’intelligence. Il me semble qu’aujourd’hui, on ne perd pas une occasion de lier la malbouffe -ou la bouffe tout court, d’ailleurs- à tout et à rien. Bien manger pour être brillant voilà le prochain slogan bio ?

Bon, n’ayant pas le monopole du savoir, je peux me tromper dans cette appréciation. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publié dans L'actualité nutrition-santé
4 commentaires sur “La malbouffe aurait aussi un effet sur le QI
  1. Un esprit sain dans un corps sain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv