Encore une étude contre les édulcorants !

Une étude vient de montrer que la consommation quotidienne de boissons gazeuses sans sucre (utilisant très probablement de l’aspartame) a une incidence significative sur la prise de poids ! Dommage !

Aspartame ou pas, avec Coca, tu grossis !

Coca ou toute autre boisson qui contient des édulcorants. Dommage, dommage puisque c’est le seul point fort de l’aspartame.. alors s’il ne répond pas présent là où on l’attend, plus de raison d’en consommer !

Selon cette étude relevée sur Passeportsante.net, « les participants qui consommaient de 1 à 10 boissons gazeuses diète par semaine voyaient augmenter de 40 % leur risque de devenir obèse par rapport à ceux qui n’en consommaient aucune. Ceux qui en buvaient de 11 à 21 par semaine avaient un risque accru de 75 %, tandis que la consommation de 22 et plus de ces boissons était associée à une augmentation de 100 % du risque. »

Un retour à l’eau s’impose donc ! (Qui va se plaindre.. quoi de meilleur que l’eau ?)

L’aspartame n’a décidément pas la côte

En effet, il vient d’être annoncé par le Réseau Environnement Santé, qu’une réévaluation des risques pour la santé liés à la consommation d’Aspartame allait avoir lieu en Septembre 2011 par la Commission Européenne (Direction générale de la santé et des consommateurs-DG SANCO). L’idée étant d’avoir une connaissance réelle des risques réels et de la dose journalière admissible en fonction de ces risques !

Initialement prévue en 2020, puis ramenée à 2012, cette réévaluation a donc encore été avancée, ce qui plait beaucoup à RES qui dénonce depuis bien longtemps les risques de ce produit et le manque de sérieux des études ayant mené à définir une dose journalière admissible.

Affaire à suivre donc…

Pour ma part, je ne suis pas fan de l’allégé en toutes choses, spécialement dans le Coca. Alors j’en consomme peu mais quand j’en bois c’est du vrai ! Et vous ?

 

Publié dans L'actualité nutrition-santé
16 commentaires sur “Encore une étude contre les édulcorants !
  1. Fanny dit :

    Moi, j’ai consommé pendant longtemps du light puis du zéro et depuis quelques mois quand j’en bois c’est du normal. J’évite l’aspartame autant que je peux!
    Dernier article de Fanny : Première sortie avec le Nike Sportband

  2. Fanny dit :

    Effectivement! Depuis que je bois du coca classique, je sens vraiment la différence de goût. On prend beaucoup plus de plaisir au niveau gustatif qu’avec le light ou le zero.
    Dernier article de Fanny : Première sortie avec le Nike Sportband

  3. tania dit :

    Moi j’avoue je consomme beaucoup trop d’aspartame en générale mais j’en peu plus on n’entend tout et n’importe quoi sur l’alimentation, le PCP dans le poisson, les OGM, les pestices etc alors on mange plus on boit plus et on ne ait plus qui écouter

  4. lili dit :

    Je bois du coca light depuis 3mois dans le cadre de mon régime cela ne m’a pas empêché de perdre 11 kilos, alors tant pis pour cet article. Je ne peux pas non plus me passer de tout ce qui est sucré, se serait trop triste.

  5. lili dit :

    Moi l’aspartam, je suis contre ! La stévia à la rigueur…J’ai encore vu un reportage dernièrement sur l’aspartam qui m’a convaincue de l’éliminer peu à peu de mon alimentation : il est bel et bien prouvé scientifiquement que l’édulcorant pousse à manger plus (sans parler d’effets indésirables type étourdissements, maux de tête…) après ingestion.
    Je pense que de toute façon, pour (re)devenir mince sur le long terme, il faut se rééduquer et (ré)apprendre la modération, et avoir une alimentation et une consommation de boissons conscientes et modérées, et bouger au moins 30 min par jour voire un peu plus, et surtout (ré)éduquer son goût afin de se réconcilier avec les saveurs…personnellement je viens d’arrêter de fumer (avec l’aide de patchs et de quelques pastilles nicorette par jour, seuls édulcorants que j’accepte d’ingérer temporairement car la version non édulcorée n’existe pas) et je me rends compte que petit à petit je ne suis plus autant attirée par le trop gras, trop salé, trop sucré,trop riche…Mon odorat et mon goût deviennent plus subtils, et je me régale d’aliments plus « nature » et moins dangereux pour la ligne!…Je pense que de toute façon pour mincir sur le long terme il faut attendre d’avoir réellement faim pour manger, et prendre vraiment conscience, au jour le jour, repas après repas, de ce que l’on ingère (quitte à tenir pendant quelques temps un carnet alimentaire).
    Plus globalement, pour manger moins et mieux, je pense qu’il faut quelque part se réconcilier avec le présent, respecter plus sa nature, apprendre à se relaxer, réapprendre une certaine légèreté/avoir un certain recul par rapport aux évènements (quitte à se faire aider par un(e) thérapeute, ce n’est pas de l’argent perdu sur le long terme)…
    J’ai décidé d’acheter moins et mieux (bio, question goût c’est cent fois meilleur et du coup on s’arrête de manger plus facilement, sans compter qu’il y a plus en plus de diversité, on peut trouver des nems ou des samoussa bio délicieux par exemple), et, plus globalement, de devenir moins consumériste…pour faire de chaque repas (même « simple ») un moment particulier, et avoir un comportement de consommatrice plus responsable…J’achète de meilleur qualité et comme c’est plus cher, j’achète au final moins en quantité, et cela ne me revient pas plus cher au final…

    • Olavia dit :

      Oui je suis plutôt complètement d’accord 🙂

      • lili dit :

        Cool si tu te reconnais dans ce témoignage ! je pense qu’il faut « épurer » sa vie peu à peu , concrètement faire du tri, se séparer d’objets/vêtements (cadeaux de gens qu’on n’aime pas vraiment en fait (!), voire mettre un terme à certaines relations qui n’apportent rien et qu’on prolonge on ne sait pas trop pourquoi, souvenirs d’ex aussi quand on se sent prêt(e)!). Parce que à bien y réfléchir, ils ne correspondent pas vraiment et qu’on les a accumulés parfois pendant des années + éventuellement faire une thérapie, et le corps suivra peu à peu en se délestant des « kilos carapace » ! c’est ce que je fais en ce moment et petit à petit mon corps « bouge » même si des mauvais souvenirs refoulés font encore résistance, d’où l’intérêt de la thérapie pendant quelques temps. Je raconte un peu ma vie mais je me dis que si quelqu’un(e) passe par là et que ce témoignage l’éclaire et l’aide un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv