Ecrire pour maigrir : ça marche !

Je vous parlais dans un précédent article de l’utilité de mettre par écrit ce qu’on mange. Cela permet de suivre un peu le cours de notre alimentation et de voir nos erreurs, il me semblait, et puis surtout de voir exactement ce que l’on mange. Une étude américaine enfonce le clou !

La consommation de calories baisse

« Plus les gens prennent en note ce qu’ils mangent, plus ils réussissent à maigrir », affirme Jack Hollis, auteur principal de l’étude. « Il semble que le simple fait de noter ce que l’on mange encourage à consommer moins de calories », dit-il. Cela me parle vraiment, car pour l’avoir fait, j’ai effectivement été attentive à manger correctement, juste pour être fière de moi-même quand je faisais la liste des aliments consommés à chaque repas ! C’est si simple !

L’étude a porté sur un peu moins de 1700 participants et la perte moyenne sur 6 mois a été de 6kgs. L’étude a même permis de constater que la perte de poids était deux fois plus importante chez ceux qui tenaient un journal alimentaire.

Le journal alimentaire, une façon de se responsabiliser ?

Il semblerait que ce soit bien cela qui marche. Le sentiment de prendre sa vie en mains et d’avoir le pouvoir de la dominer. On n’est plus à la dérive. On note tout et du coup, on fait attention à ce que l’on mange ou à ce que l’on boit. Lorsqu’il s’agit de poids, le fait de prendre les choses en mains soi-même est essentiel. C’est parce qu’on est aux commandes qu’on gagne.

J’ai fermé mon journal pour les fêtes. Je dérive un peu ces jours-ci, mais ce n’est pas grave. Et vous, vous êtes prêts ?

 

Publié dans Conseils et psychologie : manger mieux simplement
10 commentaires sur “Ecrire pour maigrir : ça marche !
  1. Nouna dit :

    Tout-à-fait d’accord ! Il y a même un moyen ludique de le faire, c’est d’utiliser le site gratuit « Dietes et Tics » (grâce auquel j’ai d’ailleurs connu le blog d’Olavia) : on enregistre tous les jours sa consommation alimentaire à l’aide d’une base de données (à vérifier quand même car il y a quelques erreurs), c’est très simple, et on s’aperçoit à quel point cela peut coûter cher de boire un verre de vin ou de champagne en trop ! A l’inverse, on s’aperçoit également que certains aliments « bannis » ne sont pas si dangereux que cela pour son amaigrissement. On découvre aussi qu’un petit écart ne se traduit pas forcément par une prise de poids si cela reste très ponctuel et isolé. Ecrire ce que l’on mange devient une sorte de challenge avec soi-même.

  2. Maxence dit :

    Bonjour Olavia,

    Moi, je note pas mes aliments sur un carnet. Mais une chose que je fais tous les jours en me levant et qui me prend 30 secondes, c’est que je note mon poids au réveil dans un fichier excel. Du coup, on peut vite avoir une évolution de son poids au fil des mois. 😉

    Au plaisir.
    Maxence.
    Dernier article de Maxence : Comment courir et perdre du poids ?

  3. S-Elyvane dit :

    Les gens que je rencontre et qui ont noté et noté leur alimentation sur des jours, des mois…et bien ils en ont vraiment marre…

    • Olavia dit :

      lol ! J’imagine que sur le long terme c’est fatiguant en effet ! Dans mon cas, quelques semaines ont été suffisantes pour prendre conscience de ce que je mangeais et faire attention ensuite

  4. Tite puce dit :

    Vous voulez pas vous sentir plus libre ? pourquoi pensez toujours nourriture etc… c’est ce que je vis au quotidien… et franchement ne notez pas vos repas ! mangez si vous avez faim et ce dont votre corps réclame. Il sait mieux que quiconque ce qui est bon ou mauvais pour vous. Mais par pitier laisser vous vivre…
    Ne commencer pas à être obsédé par ce que vous mangé…

    • Olavia dit :

      L’anorexie est un trouble qui est bien au-delà de la nourriture, même si c’est à travers cette relation là que le sujet exprime son mal être. On ne devient pas anorexique parce qu’on note ce qu’on mange non. Pour ma part, comprendre où j’en étais avec mon alimentation m’a été plus facile, une fois que je pouvais en avoir un suivi. Mais bon, chacun son chemin 🙂

      • Tite puce dit :

        Je suis d’accord. J’ai tellement peur que les gens vivent ce que l’on peut vivre une fois pris dans ce cercle. C’est pour ça que dès que l’on commence à trop penser tout le temps à ce que l’on mange etc… faut vite ralentir la cadence. J’ai peur pour les personnes fragiles surtout qui peuvent vite vivre alors un enfer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv