Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es !

En naviguant sur Internet, je suis tombée sur un sujet étonnant !

Selon un médecin, homéopathe et acupuncteur français, il y aurait une symbolique des aliments qui dominerait nos goûts alimentaires et expliquerait pourquoi nous choisissons tel ou tel aliment plutôt qu’un autre. Pour Olivier Soulier, ces aliments iraient jusqu’à livrer des secrets sur nos désirs et nos besoins… psychologiques !!

Ainsi le sucré nous apprend que nous sommes des êtres dépendants en quête de douceur, le salé que nous souhaitons être indépendant et acquérir du savoir, la viande que nous avons envie d’être agressif etc… jusqu’au sacro-saint chocolat qui lui dénonce notre désir d’être amoureux (ouais là, c’est carrément étrange, non ?). Il propose même des séminaires pour ceux qui le souhaitent.

Evidemment, c’est hyper intéressant comme accroche ! On va nous parler de nous. On va nous expliquer ce que cachent nos désirs alimentaires et voire, peut-être même, dans la foulée, nous faire une séance de voyance vers l’avenir ? Car, grâce à cette approche, tout prend sens !  Et c’est une chose qui compte pour nous autres, les humains. Nous souhaitons tellement que tout est un sens ! Cela nous rassure bien-sûr.

Pour ma part, je ne crois en rien de toutes ces affirmations. Qu’on puisse donner du sens à ce que l’on mange et que cela révèle quelques-uns de nos soucis psychologiques, je veux bien le croire. Après tout, je sais bien que je mange du chocolat quand je suis fatiguée et en quête de tendresse ou de satisfaction neuronale (dopamine mon amie !) mais de là à dire que je ne mange du chocolat que pour cela, c’est aller un peu vite. Et si chaque aliment a du sens, il en a dans l’ordre de notre vie, dans nos souvenirs, à l’instar de la fameuse madeleine de Proust. Pour moi, ce sont nos expériences de vie qui donnent du sens à ce que nous mangeons et non une symbolique que nous ne connaissons même pas !

Et vous, vous y croyez ? Ou peut-être que le côté ludique est suffisant pour faire avancer… qui sait ? Par exemple, en regardant le hamburger sur la tête du type là, on se dit qu’on pourrait lui faire une analyse sauvage sans même l’asseoir sur un divan. Je suis certaine que cela plairait à beaucoup ! Pas vous ?

Publié dans Sélection de sites internet et livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ajouter un lien vers le dernier article de mon site - CommentLuv